>
X
JPO Live du 27/10
L’ISFJ vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris

Comment savoir si une nouvelle est « fake news » ?

Actualité publiée le 4 août 2021

Le phénomène « fake news » est aujourd’hui bien connu des internautes. Et pour cause : durant la pandémie de Covid-19, elles ont pullulé sur la Toile, relayant de fausses informations et accroissant la confusion des citoyens. Alors comment les repérer afin de s’assurer de disposer d’une information fiable et véridique ?

pexels-markus-winkler-4160067

Une fake news : qu’est-ce que c’est ?

Une fake news est une actualité fausse ou très orientée et qui perd son caractère fiable et valable. Elles sont souvent produites afin de faire le buzz en ligne, pour discréditer des personnes (ou des sociétés) ou au contraire pour faire une promotion fallacieuse.

La notion s’est considérablement développée du fait de l’émergence des réseaux sociaux et de l’accroissement de leur sphère d’influence. En effet, sur ces plateformes, l’information circule très vite, et on note que les échanges de fake news sont six fois plus rapides que pour des informations fiables. Ainsi, ces fausses nouvelles se diffusent rapidement et à un très large public : des milliers ou même des millions de personnes sont touchées en quelques secondes.

Les fake news font des ravages et dépossèdent les véritables acteurs professionnels de l’information de leur rôle de garant de l’actualité. Afin d’éviter de tomber dans leur piège, il est capital de savoir les repérer. Les méthodes sont celles des professionnels de l’investigation, qu’il est possible de reproduire en adoptant certains comportements alertes.

Comment se prémunir des fake news ?

Le gouvernement a édité une liste de questions à se poser afin de déterminer si l’annonce lue peut être ou non qualifiée de fake news : qui est l’auteur et quel est son but, quelle est la nature du site, sa présentation et son objectif, d’où vient l’information, est-elle publiée sur diverses plateformes en ligne et de quand date-t-elle ?

Plus spécifiquement, la méthodologie à suivre est la suivante :

– Lire l’intégralité de l’article et ne pas s’arrêter au titre.

– Vérifier le caractère plausible de certains éléments.

– Identifier et contrôler la source en allant sur le site web concerné.

– Déterminer qui est l’auteur de l’article, rechercher des indices de son existence réelle et de sa légitimité au travers d’autres écrits.

– Poursuivre son cheminement d’information en lisant des publications d’experts sur le sujet.

– Effectuer une auto-évaluation de ses préjugés et de ses opinions qui pourraient influencer son propre jugement à la lecture de l’article.

Il est désormais nécessaire d’aborder l’actualité avec un comportement technique, afin d’éviter les fake news qui se multiplient en ligne. Les professionnels de l’information sont formés aux méthodes pour débusquer et mettre à jour ces arnaques et fausses actualités. À titre d’exemple, l’ISFJ est une grande école de journalisme qui a intégré à son programme de formation des modules d’apprentissage du journalisme écrit, radio, web et TV, afin de contribuer à l’accès à une information fiable sur les nouveaux canaux de diffusion.

Le phénomène fake news s’intensifie en raison du nombre croissant de connexions sur le net et du temps passé en ligne par les particuliers. Il est essentiel que les journalistes professionnels effectuent un travail de sensibilisation et de veille afin d’éviter des dérives aux conséquences désastreuses.

200