>
X
Brochure ISFJ
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge
Restons en contact
L'ISFJ répond à toutes vos questions
Être recontacté
JPO Live du 09/06
L’ISFJ vous accueille en Journée Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris

ISFJ x Modart : Réalisation d’un magazine de mode

Actualité publiée le 6 mai 2022

Pour cette 3e édition, les étudiants en cinquième année de Mastère à l’ISFJ et Modart sont de nouveaux réunis pour créer un magazine de mode de A à Z. Ligne éditoriale, interviews, reportages, rédaction d’articles, un sacré défi pour ces étudiants issus d’univers différents.

 

1 semaine, 9 magazines tel est le challenge des étudiants en Mastère Journalisme à l’ISFJ et Communication de Mode à Modart. Fort de ses 16 écoles, le Réseau des Grandes Ecoles Spécialisées n’hésite pas à créer des collaborations entre ses écoles. Depuis 3 ans, l’ISFJ et Modart s’associent dans la création d’un magazine de mode. Un excellent moyen pour leurs futurs diplômés d’apprendre en condition réelle. L’objectif est simple, rendre un magazine d’une trentaine de pages avec comme exercices demandés un moodboard en lien avec les fashion show SS 21-22, un article sur les nouvelles tendances et un article sur un alumni Modart. Pour les autres articles libres aux étudiants de choisir le thème.

Fusion des connaissances, au travers de ce séminaire, les étudiants de l’ISFJ apportent leur expertise rédactionnelle. Ils aident à définir l’angle des articles et à les rédiger. De leur côté, les étudiants de Modart offrent leurs compétences sur les tendances et les cultures mode.

Pendant ces 5 jours, les différents groupes sont suivis et coachés par des professionnels en activité : Julie Caron, journaliste pour le magazine Marie-Claire, Clémence Floc’h, journaliste Mode et beauté et Philippe Chlous, journaliste. Des personnalités essentielles pour l’élaboration de ce projet.

Défi relevé

Les étudiants ont dû faire face à certaines contraintes lors de cette semaine. La première, le timing, selon Clémence Floc’h, « il fallait être assez rapide sur la semaine, ils ont eu les consignes le lundi matin pour un rendu vendredi matin avec un passage devant le jury vendredi après-midi ».

Phillipe Chlousavoue avoir eu des craintes sur cette collaboration, « ce sont deux métiers différents ». Une crainte qui s’est très vite dissipée « le séminaire s’est déroulé en bonne intelligence et dans la bonne ambiance », « il y a eu un mixe entre le côté artistique et le côté journalistique, c’est une excellente idée et une très bonne expérience ».

Un séminaire qui a plu à l’ensemble des étudiants. Selon Emilie Chenot, étudiante en Mastère Journalisme, ce projet permet « de savoir faire confiance à son équipe ». En effet, les étudiants des deux écoles ne se connaissaient pas, un challenge en plus pour l’ensemble des groupes.

A la fin de la semaine, le jury a délibéré et élu le meilleur magazine, un choix qui s’est porté vers Anamorphose, « un magazine de qualité tant sur le fond que sur la forme » selon Ludovic Place, Directeur de l’ISFJ. Il tient à souligner l’implication et le travail de tous les étudiants au cours de ce séminaire. Défi réussi pour l’ensemble des groupes !

200