>
X
JPO Live du 27/10
L’ISFJ vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris

L’intelligence artificielle est-elle au service du journalisme ?

Actualité publiée le 23 décembre 2020

Utiliser l’intelligence artificielle, c’est avoir recours à diverses techniques et technologies robotisées imitant l’intelligence humaine afin d’augmenter sa performance, d’automatiser des tâches et de se dégager du temps pour effectuer une autre activité. Y recourir fait partie de notre quotidien, mais qu’en est-il de son utilisation dans l’univers du journalisme ?

Comment recourir à l’intelligence artificielle dans le journalisme ?

La rencontre entre intelligence artificielle et journalisme a déjà eu lieu, et les apports des nouvelles technologies dans le secteur sont multiples. Il s’agit pour les rédactions d’utiliser les algorithmes des logiciels pour alléger la tâche du journaliste. Ainsi, il est aujourd’hui possible de confier à la machine la collecte de données, la hiérarchisation de l’information voire la rédaction d’un court article (C’est la Génération Automatique de Texte : NLG pour Natural Langage Generation).

En somme, l’intelligence artificielle permet d’augmenter la capacité de couverture, de réaction et d’écoute des médias traditionnels, laissant espérer une reprise pour un secteur en berne. À ce titre, de nombreuses rédactions ont déjà eu recours aux nouvelles technologies. C’est le cas du New York Times et le Washington Post, qui utilisent déjà des logiciels de pré-sélection pour leurs unes ou pour recommander des articles à leurs abonnés.

L’intelligence artificielle en journalisme est donc déjà une réalité, notamment dans le domaine économique où développeurs et journalistes collaborent pour construire des algorithmes desquels est généré automatiquement un titre ou une description. Cela permet de livrer l’information sur le vif, très rapidement afin de capter en premier l’attention du lecteur. Mais surtout, le journaliste se dégage plus de temps pour écrire un article de fond sur le sujet.

Intelligence artificielle et journalisme augmenté

Les inquiétudes sont nombreuses dans le monde du journalisme face à la montée en puissance du recours à l’intelligence artificielle. Cependant, il ne s’agit en aucun cas d’un dépassement de l’humain par la machine. Les logiciels et algorithmes utilisés permettent aux journalistes d’être plus performants, mais demeurent complètement dépendants du journaliste pour travailler.

Pour suivre la tendance, il faudra laisser la place à une nouvelle génération de professionnels. Le journalisme digital a déjà fait son apparition, utilisant les techniques numériques. Or, l’utilisation de l’intelligence artificielle va plus loin et il devient nécessaire de se former spécifiquement à l’utilisation de ces logiciels pour faire carrière dans le domaine.

Les écoles spécialisées en journalisme et communication digitale proposent déjà à leurs étudiants des enseignements visant à la maîtrise des outils issus de l’intelligence artificielle. C’est ainsi qu’en intégrant le Bachelor ou le Mastère journalisme de l’ISFJ, les futurs journalistes ont accès à un apprentissage comprenant la maîtrise des nouvelles technologies, comme l’optimisation de référencement ou le data journalisme.

L’intelligence artificielle se met donc au service du journalisme, en permettant aux reporters de se libérer du temps pour se concentrer sur des activités de fond. Les futurs journalistes doivent donc apprendre à maîtriser ces logiciels et algorithmes afin d’en tirer le meilleur parti dans leur travail.

200