>
X
JPO Live du 27/10
L’ISFJ vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris

Journalisme et communication sont-ils compatibles ?

Actualité publiée le 15 mars 2021

Est-il possible de concilier travail de communication et journalisme? La question se pose pour les professionnels lorsqu’ils acceptent une commande promotionnelle (généralement en provenance d’une entreprise). Mais ce choix contrevient-il à l’éthique journalistique, ou est-ce un nouvel aspect de la profession ?

Journalisme et communication : un tabou dans la profession

Théoriquement, la communication vise à faire la promotion d’un produit ou d’un service d’une entreprise. Un travail journalistique a, quant à lui, une visée informative pour le grand public. Cette différence ne signifie pas que ces deux domaines ne se rencontrent pas : les professionnels utilisent au contraire les mêmes supports de diffusion.

Il ne faut pas négliger la part d’entreprenariat que nécessite une vie de journaliste (et surtout de journaliste indépendant). Accepter des missions de communication n’est en rien contraire à la déontologie journalistique. On note cependant une forme de tabou sur la question, certains journalistes faisant valoir que de telles missions allaient à l’encontre du code d’éthique des professions du journalisme, qui doivent demeurer indépendantes et ne pas faire de promotion.

Il est cependant parfaitement possible de produire un excellent travail d’information journalistique au profit d’une stratégie de communication. Par exemple, le gouvernement de Norvège a financé une campagne de documentaires sur les Fjords et son pays, ayant pour but d’attirer les touristes. L’entreprise (ou l’État) a donc financé la production des films et payé le travail des journalistes. Mais les documentaires ainsi créés n’en demeurent pas moins d’excellente qualité informative et factuelle. Ils ont d’ailleurs touché un grand public et ont contribué à la sensibilisation environnementale et à la curiosité culturelle.

Est-il possible de se former au journalisme et à la communication ?

La différence entre les deux domaines est importante quant à la formation des futurs professionnels. Un étudiant en école de communication apprendra les techniques du marketing, de l’économie ou de l’histoire de la publicité. Un élève en école de journalisme bénéficiera d’une formation technique complète et pointue comportant notamment :

– L’étude des différentes formes de journalisme (télé, radio, écrit, web).

– L’apprentissage des techniques d’enquête et de reportage, et de la collecte d’informations.

– La maîtrise des bases de l’édition, et du traitement d’images.

En choisissant de privilégier une formation en journalisme plutôt qu’en communication, il est possible de varier ses domaines de spécialité : data journalisme, journalisme de mode, journalisme sportif, photojournalisme ou encore journalisme politique.

Pour commencer une carrière journalistique, il est important de bien se former au préalable, dans une école dont les diplômes sont reconnus par l’État. C’est le cas des titres décernés par l’ISFJ, qui propose dans ses formations de profiter de la modalité d’apprentissage en l’alternance.

Les frontières entre journalisme et communication ont été brouillées du fait de la démocratisation d’Internet. Quand ce canal d’information a pris de l’ampleur, les journalistes ont dû s’y positionner pour s’y vendre et y être attractifs. De même, des communicants ont aussi été amenés à publier des articles (promotionnels) sur le web, en utilisant les mêmes canaux que les journalistes.

200