>
X
JPO Live du 27/10
L’ISFJ vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris

Podcast : une nouvelle ère pour le journalisme radio

Actualité publiée le 15 avril 2021

Le podcast se positionne comme le canal privilégié d’une radio réinventée. Après avoir été délaissée pendant quelques années, la radio fait son grand retour, portée par les technologies du digital et les confinements à répétition. Comment les Français se sont-ils convertis à ce nouveau format et quelles sont les compétences nécessaires pour travailler dans le journalisme audio aujourd’hui ?

La montée en puissance du journalisme au format podcast

Tombé en désuétude, le journalisme à la radio revient sur le devant de la scène grâce au podcast, un format plus long, plus intimiste et plus ludique.

Le précurseur du genre est Arte Radio, qui voyait le jour dès 2002 avec une série audio narrative Crackopolis. Les radios traditionnelles s’y sont mises, profitant de la liberté que permet le web : plus de grilles horaires ni de formats courts, le podcast invite la rédaction dans l’intimité de ses auditeurs.

Au début cantonné aux séries, aux narrations et aux sujets d’actualité ponctuels, le podcast a conquis le monde du journalisme. Le public français s’est, en effet, montré de plus en plus friand du format audio, d’abord par le téléchargement en replay des émissions d’information. Les professionnels de l’audiovisuel et les journalistes eux-mêmes ont compris cette demande des auditeurs et ont su y répondre en produisant du contenu de qualité. On voit ainsi fleurir les podcasts de journalisme, qui permettent aux professionnels d’analyser l’actualité sur un ton plus informel.

Les émissions de podcast interviennent aussi sur d’autres sujets sociaux et sociétaux. Leur format, souvent long, favorise les enquêtes de terrain et le travail d’investigation des journalistes. Le public est au rendez-vous, le podcast donne aux auditeurs le sentiment d’être impliqué dans leur émission.

Le Podcast : la nouvelle forme du journalisme audio

Le format podcast vient répondre à une demande des citoyens, qui cherchent à s’impliquer dans le processus de traitement et de diffusion de l’information. L’utilisation du web et des radios en ligne autorise et favorise les interactions, les commentaires et les retours entre les journalistes et leur public. En effet, le format audio privilégie un journalisme en lien avec ses auditeurs. Le climat d’intimité créé par la radio était déjà cultivé dès les années 30, notamment par Franklin Roosevelt qui proposait à ses compatriotes ses « causeries au coin du feu ». Cette promiscuité est reprise et démultipliée par le podcast, qui s’écoute généralement sur smartphone et avec un casque audio.

Créer un podcast nécessite de recourir aux technologies de l’audiovisuel (pour sa mise en forme) et aux techniques du journalisme afin de le doter d’un fond de qualité. Un professionnel qui souhaite en faire sa spécialité doit se former spécifiquement aux méthodes et aux outils du journalisme web et radio. Il lui faut aussi maîtriser les instruments multimédias, audiovisuels et digitaux.

L’ISFJ a pris conscience de cet engouement du public pour le podcast et y forme ses étudiants. La cinquième année de son parcours Journalisme (dernière année du cycle Mastère) comprend des enseignements du journalisme radio, au titre duquel est enseignée la production de podcasts.

Le podcast démontre que les citoyens sont en demande d’un nouveau rapport au journalisme. Ils apprécient la disponibilité de l’information et aiment se sentir acteurs de leur actualité et interagir avec les équipes de professionnels.

200