>
X
JPO Live du 27/10
L’ISFJ vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris

Qu’est-ce que la déontologie du journalisme ?

Actualité publiée le 6 mai 2021

La déontologie du journalisme est une sorte de code composé à la fois de textes écrits et de comportements éthiques. Ces conventions morales sont considérées comme une nécessité afin de garantir la qualité de l’information et la liberté professionnelle. En quoi consiste-t-elle précisément ?

Déontologie du journalisme : 10 devoirs pour les professionnels

Le premier texte qui compose le code déontologique est la charte de Munich, qui est une convention collective signée par l’ensemble des syndicats professionnels des journalistes européens. Datée de 1971, elle a été depuis approuvée par la Fédération internationale des journalistes, l’Organisation internationale des journalistes et d’autres syndicats professionnels français. Elle fait état de 10 obligations visant à garantir une information fiable. En cas d’infraction à la déontologie journalistique, il ne peut y avoir de recours devant une juridiction.

Cet ensemble de comportements éthiques et respectueux à la fois de la personne humaine et de la qualité de l’information soumet les journalistes professionnels à dix devoirs :

– Le respect de la véracité des faits.

– La défense de la liberté d’information (et de la critique).

– La publication uniquement d’informations dont l’origine est connue et validée (ou d’accompagner la publication de réserves).

– L’interdiction de recourir à des méthodes déloyales dans l’obtention du contenu publié.

– Le respect de la vie privée des personnes.

– La rectification immédiate en cas d’information inexacte publiée.

– Le secret des sources.

– Interdiction du plagiat, de la calomnie, de la diffamation et d’accusations infondées.

– Ne pas faire de communication publicitaire ou de publications de propagande.

– Ne pas céder la pression et accepter des directives uniquement de sa rédaction.

Certaines rédactions ont rédigé leur propre charte, reprenant certains points de la déontologie du journalisme. Mais ces textes ne s’appliquent que dans le cadre d’un emploi au sein de leur structure.

Déontologie journalistique et protection des professionnels de l’information

La déontologie du journalisme prend aussi la forme de droits protégeant les professionnels :

– Le libre accès aux sources d’information et le droit d’enquêter librement sur des faits de l’actualité publique.

– Le refus de suivre des indications de sa rédaction qui irait à l’encontre de la ligne éditoriale pour laquelle il a signé un contrat de travail.

– L’interdiction de contraindre un journaliste à exprimer un avis contraire à ses convictions.

– L’information à l’équipe d’une rédaction des décisions impactant la vie de l’entreprise.

– Le droit au bénéfice des conventions collectives, à un contrat assurant sa sécurité personnelle, matérielle et morale et son indépendance économique.

L’importance de la déontologie journalistique dans la garantie d’une information indépendante, véridique et de qualité nécessite que les nouvelles générations de professionnels y soient sensibilisées. À ce titre, l’ISFJ a incorporé à son parcours journalisme des modules d’étude de l’éthique du journalisme.

La déontologie journalistique protège les professionnels de l’information autant que le public. Elle garantit des comportements éthiques et des publications saines dans le respect de la personne humaine et de la vérité des faits.

200