>

Le métier de journaliste de mode : missions, compétences et formation

Actualité publiée le 29 juillet 2021

Être journaliste de mode, c’est connaître à la perfection les rouages d’une rédaction (tout média confondu) et être un véritable expert de sa discipline. Aussi qualifié de journaliste lifestyle, ses activités sont multiples. Comment devenir journaliste de mode et quelle formation suivre pour acquérir toutes les compétences nécessaires ?

En quoi consiste le métier de journaliste de mode ?

Le journaliste de mode effectue de nombreux interviews de créateurs, couvre l’actualité du secteur haute couture et prêt-à-porter (défilé, openings, lancement d’un produit ou d’une collection, etc.) et débusque les talents de demain. Il n’est pas requis du journaliste de mode qu’il produise un rendu neutre et totalement objectif. En effet, ce professionnel de l’art et de la culture met en lumière des artistes qu’il pré-sélectionne et qu’il apprécie. Il est donc attendu de lui qu’il s’engage et fasse preuve d’un style d’écriture orienté et sans concession.

Dans le cadre de l’élaboration de ses productions, il effectue un véritable travail journalistique et son impact sur les lecteurs est proche de ceux des influenceurs du web. Le journaliste de mode sait donc s’adapter à un public très différent. Pour y parvenir, il utilise à bon escient tous les outils et les canaux du journalisme actuel et peut exercer au sein d’une rédaction écrite, radio, TV ou web. 

Quel que soit son média de prédilection, il démontre d’une connaissance précise du monde de la mode et de la haute couture. Curieux, il effectue une veille constante de son domaine, connaît et suit les tendances pour en rendre compte à son public. Le journaliste de mode fait donc preuve d’une culture générale poussée, qu’il entretient tout au long de son parcours universitaire, comme de sa vie professionnelle.

Comment devenir journaliste de mode ?

Forme spécifique du journalisme, le lifestyle est une spécialité qui n’est encore enseignée que dans les meilleures écoles spécialisées. Le journaliste de mode a suivi une formation de haut niveau académique et technique qui comprend des enseignements spécifiques des fondements de culture générale et de couture.

Il est conseillé d’opter pour un programme d’enseignement qui propose un tronc commun bénéficiant d’une véritable valeur pédagogique. Cette base fondamentale doit apporter à l’étudiant des notions solides dans divers domaines du journalisme  (écrit, TV ou radio). À titre d’exemple, un bon journaliste de mode doit pouvoir travailler sur tous les supports actuels de l’information. Il connaît donc parfaitement le journalisme MOJO, les méthodes d’enquête et d’investigation professionnelles ou encore le processus de la conception d’une émission sur le web.

L’étudiant choisit une spécialité dans le cadre de son parcours universitaire. Le journalisme de mode répond à des dynamiques et à des codes spécifiques, qui ne s’acquièrent que grâce à un apprentissage ciblé. À titre d’exemple, l’ISFJ propose l’option journalisme de mode à ses étudiants ayant atteint le cycle mastère de leur formation.

Ainsi, l’étudiant qui souhaite faire carrière comme journaliste de mode doit au préalable s’assurer de choisir une formation complète et cohérente reconnue par les professionnels du secteur. Un cursus en alternance est, en effet, activement recherché par les recruteurs des rédactions.

200