>
X
JPO du 04/02
L’ISFJ vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure ISFJ
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge
Une question ?
L'ISFJ vous recontacte !
Être recontacté

Comment hiérarchiser l’information ?

Actualité publiée le 9 janvier 2023

Hiérarchiser l’information, pour une rédaction professionnelle, consiste à ordonner les éléments du plus au moins important. Cette structure peut se retrouver au sein d’un écrit, d’un reportage ou même au niveau plus large d’une émission complète.

Visuel Comment hierarchiser l'information ?

Quelles sont les techniques pour hiérarchiser l’information ?

En journalisme professionnel, il existe de nombreuses techniques pour hiérarchiser l’information. La plus courante, et celle qui est quasi-constamment appliquée, est de structurer son propos selon la règle des 5W :  What, Who, When, Where et Why ?

Ces cinq questions essentielles offrent au lecteur de découvrir l’article et de voir son intérêt croître au fil de sa lecture. Ces éléments, en français, se traduisent par 6 questions clés, à traiter dans cet ordre pour bien hiérarchiser son propos :

– Quoi : sujet, contexte.

– Qui : les personnes impliquées, les institutions concernées.

– Quand : contexte temporel de l’information, fréquence éventuelle.

– Où : contextualisation géographique ou information quant au lieu de l’événement à venir.

– Pourquoi : explication du fait.

– Comment : reprise du déroulé, des moyens

Le journaliste peut également opter pour d’autres manières de hiérarchiser son propos : loi de la proximité ou pyramide inversée, par exemple. Naturellement, la tendance est de conserver une idée par paragraphe (en journaliste écrit), ou de donner un rythme à son discours au moyen de la respiration. Notez que dans le journalisme radio, les relances sont cruciales pour bien structurer l’information (relances qui peuvent se trouver sous la forme d’accroche dans la presse).

Hiérarchiser les informations : le cas internet

Sachez que les techniques pour hiérarchiser l’information ont considérablement évolué suite à l’essor du digital comme canal d’actualité. Sur le net, l’attention des lecteurs est constamment sollicitée et il n’est pas rare qu’un article ne soit jamais terminé. Ainsi, on ne hiérarchise pas l’information d’un article web de la même manière que pour un rendu classique.

Sur le web, donc, hiérarchiser l’information se base presque exclusivement sur la classique loi de la proximité :

– La proximité géographique : le lecteur est plus concerné quand l’article concerne des faits locaux.

– La proximité temporelle : l’extrême réactivité du web conduit à traiter les faits au plus proche dans le temps.

– La proximité affective : les lecteurs sont plus concernés par une information qui traite d’un fait, d’une personne ou d’un thème qui leur est cher.

– La proximité sociale ou professionnelle : le lecteur en ligne plébiscite les sujets en lien avec sa propre sphère d’exercice.

Hiérarchiser l’information : cela ne s’improvise pas

Pour savoir comment bien hiérarchiser son information selon les normes journalistiques et pour parvenir à traiter de manière intelligible son sujet, il faut se former à l’écriture journalistique.

Très technique, cet exercice s’apprend à l’occasion d’un parcours universitaire spécialisé dans le journalisme et au sein d’une école qui forme de futurs professionnels. L’ISFJ propose par exemple à ses étudiants un enseignement de très haut niveau académique complété par de nombreuses sessions en alternance.

Hiérarchiser l’information est une technique cruciale du journalisme qui permet de conserver l’attention de son public, mais également de rendre son propos intelligible.

200