>
X
JPO du 04/02
L’ISFJ vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure ISFJ
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge
Une question ?
L'ISFJ vous recontacte !
Être recontacté

Comment devenir journaliste sportif ?

Actualité publiée le 22 janvier 2023

Spécialité incontournable de l’information et de l’actualité, le sport est un thème traité par toutes les grandes rédactions professionnelles. Comment devenir journaliste sportif ? 

Visuel - Journaliste sportif

Devenir journaliste sportif : maîtriser les techniques de l’information 

 

Le journaliste sportif est d’abord et avant tout un expert de l’information. Il maîtrise donc tout le processus d’élaboration, de création et de parution du contenu informatif propre à l’univers du sport. 

Concrètement, le journaliste sportif sait mener un travail d’enquête, vérifier et croiser ses sources, mettre en forme un propos technique et le faire paraître au sein d’une rédaction (spécialisée ou non). C’est donc un journaliste à part entière, qui doit aujourd’hui faire preuve d’un certain nombre de compétences : aisance rédactionnelle, excellente diction, maîtrise de la présentation en plateau TV, contacts professionnels et gestion de l’outil digital et audiovisuel. 

C’est pour cette raison que les étudiants qui souhaitent devenir journalistes sportifs prennent tout de même le soin de suivre une formation complète en journalisme. Forts de leur cursus complet sur 3 à 5 ans, ils peuvent aussi rebondir et trouver un emploi dans d’autres filières de l’information. 

Ce qui différencie le journaliste sportif d’un collaborateur généraliste, c’est son choix de traiter de sujets liés au sport. Pour parvenir à se spécialiser, le journaliste sportif a choisi une option sport à l’occasion de son cursus universitaire. En effet, son objectif principal est de traiter d’une thématique sportive et il doit donc être capable d’aborder son sujet de manière très technique et pointue ou de vulgariser son propos afin qu’il soit intelligible au plus grand nombre. 

 

L’expérience professionnelle : un incontournable pour devenir journaliste sportif 

 

La grande culture sportive du journaliste spécialisé contribue grandement à son succès professionnel. S’il a impérativement suivi une option de formation en sport, le journaliste sportif fait également preuve d’une longue expérience sur le terrain. 

Pour devenir journaliste sportif, il faut d’abord pratiquer au sein d’une multitude de rédactions spécialisées et avoir travaillé sur divers formats. Les recruteurs du secteur sont en effet très attentifs à ce que leurs collaborateurs aient cumulé suffisamment d’expérience professionnelle pour être complètement autonomes au plus tôt dans l’exercice de leur travail. 

Cette expérience professionnelle de plusieurs années aura permis au journaliste sportif d’approfondir ses connaissances dans l’univers du sport, mais aussi d’opter pour son format de prédilection. Il peut en effet travailler au sein d’une rédaction écrite, web ou radio et produire des articles écrits, des billets de blog, des vidéos ou même animer une chronique. 

Le journaliste sportif doit par ailleurs pouvoir prendre appui sur un carnet d’adresses actif et de confiance. Dans le cadre de ses reportages ou de ses interventions, il peut être amené à contacter d’autres experts de sa filière, des athlètes, des entraîneurs ou encore des chefs d’entreprise dans le sport. 

Grâce au parcours premium en alternance de l’ISFJ, les étudiants en Journalisme qui souhaitent devenir journalistes sportifs cumulent de l’expérience sur le terrain dès leur première année d’études et bénéficient d’un apprentissage structuré. 

Si la rémunération d’un journaliste sportif en début de carrière se situe aux alentours des 2000 euros mensuels, cette rétribution peut considérablement évoluer s’il est performant et expert de son secteur.

200